Audrey Bordereau

Une danseuse au parcours atypique qui ne cesse d’apprendre et de se former…

Formée à la danse classique dès son plus jeune âge, Audrey se passionne et pratique plusieurs styles de danse : hip-hop, orientale et contemporain.

En 1998, elle reçoit au sein de la compagnie « Réminiscences » à Lyon une formation pédagogique et technique de danse rythmique et de barre au sol. Elle se forme en tant que danseuse et élève au sein de la compagnie durant 14 années.

En parallèle, elle passe un Brevet d’Etat dans l’animation au C.E.M.E.A, devient formatrice et intègre la section danse dans laquelle elle développe une pratique de la danse en lien avec la technique d’animation.

Passionnée par le corps physique et émotionnel, elle pratique durant 6 ans la méthode T.Bertherat (libération des chaînes musculaires postérieures) avec une psychomotricienne ainsi que la méthode Danis Bois à Paris (Expression du sensible et fasciathérapie) avec la danseuse Souraya Baghdadi.

Depuis 2012, elle se forme en danse contemporaine au conservatoire d’Annecy (C.R.R) dans le cadre d’un parcours personnalisé. Elle y reçoit une formation en anatomie de la danse et collabore avec de nombreuses danseuses contemporaines.

Afin d’approfondir sa pratique elle envisage de se former à la méthode G.D.S (chaînes musculaires et articulaires) de P. Campignion.

Un projet d’enseignement cohérent et adapté aux différents publics…

En 1998, Audrey devient professeur de danse rythmique pour enfants et utilise la méthode active qui part des compétences de l’enfant le faisant évoluer dans un univers créatif dans lequel il devient autonome et sécurisé. Elle s’inspire de la méthode J.Dalcroze et considère que le rythme est une résonance émotionnelle et corporelle qui structure le danseur et le fait respirer. De part ce constat, elle anime ses cours en jouant de la percussion où utilise des musiques aux rythmes et mélodies très marqués permettant une meilleure compréhension du vocabulaire, de l’énergie, de l’espace et du jeu. Privilégiant l’expression et le plaisir d’agir elle fait improviser les enfants dans des ateliers de création. L’élaboration de nombreux spectacles au sein des écoles et associations de Lyon puis d’Annecy découle d’une prise en considération des talents et compétences de chacun.

IMG_6045

En 2006, elle intègre la barre au sol dans ses cours de danse adultes et, au vu de ses bienfaits, elle décide d’élargir son enseignement a un public non danseur. Là encore elle considère que le corps est « expression du sensible » dans son mouvement et enseigne la barre au sol dans une écoute globale (holistique) du corps. Pour cela elle oriente son travail vers une harmonisation des 3 axes du corps : bassin (ceinture pelvienne), axe du haut (ceinture scapulaire) et colonne vertébrale dans une respiration spontanée car pour elle le corps doit retrouver par lui-même une respiration libre, totale et ouverte respectant la globalité de la personne. Dans sa barre, le renforcement est superficiel ou profond mais est toujours en lien avec un assouplissement. C’est une barre douce mais profonde tant au niveau physique qu’émotionnel. Au fur et à mesure de la pratique, les élèves prennent conscience de leur schéma corporel et réajustent leur posture par elles-mêmes.

IMG_6267